La valeur des choses

Publié le par ReikiGirl

La valeur des choses La valeur des choses La valeur des choses

N'avez-vous jamais entendu :

« Pourquoi les soins sont-ils payants ? Pourquoi les formations sont-elles à ce prix, c’est trop cher pour moi, je n’ai pas les moyens, d’autres sont moins chères, ces formations devraient être gratuites etc …. »

 A une certaine époque (il y a très longtemps), je réagissais un peu de la même manière, je me plaignais, et c’est à la suite de lectures et d’enseignements que j’ai enfin compris qu’accepter de payer le prix d’une formation, d’un soin ou autre, c’était une manière de me donner une valeur, de la valeur pour moi-même puisque je m’offrais cette formation ou ce soin dont j’avais besoin. C’était le prix à payer en échange d’enseignements dont j’allais tirer profit pour moi-même sur tous les plans, qu’il soit physique, émotionnel ou spirituel et cela aussi bien à court terme qu'à long terme. La formation ou le soin devenait un investissement sur ma personne. Je l'ai très vite compris! 

Autrefois les Maîtres qui enseignaient avaient des disciples qui, en échange des enseignements reçus, accomplissaient un certain nombre de tâches. De nos jours, dans la société de consommation à laquelle nous sommes assujettis, ce système d’échanges ne peut pas (pour l’instant) fonctionner. L’échange est donc monnayé. On ne peut pas demander aux stagiaires de travailler pour nous ….ou d’accomplir certaines tâches.

D’autre part on se conforme à la Loi de l’Univers : énergie contre énergie. Enseignement = énergie. Argent = énergie. Accepter de payer le prix c’est entrer dans la loi de l’équilibre de l’abondance, de la prospérité. Il fut un temps où je donnais sans compter…je donnais, je donnais….Certaines  personnes conscientes de ce que je leur offrais, elles-mêmes, me disaient que je donnais trop.

Mais comme on ne me donnait rien en échange, je perdais moi-même de l’énergie. De l’énergie vitale… et oui ! Je me fatiguais. Pourtant c’était de bon cœur. La joie de pouvoir aider. "Ah! Vous avez ce problème ? Mais attendez  j'ai quelque chose qui peut vous aider ..... ". C'est tout simplement le partage.                             

J’ai offert nombre de fois des formations ; hé bien vous savez quoi ? Cela a été pris, par quelques-uns, comme un dû. Je n’attendais pas des remerciements à n’en plus finir, mais seulement un petit « merci » avec un câlinou et je les aurais accueillis comme un cadeau ! Heureusement j’ai eu des personnes qui ont eu cette attitude chaleureuse qui réconforte le cœur. 

Je continue de donner des textes, des outils, à mes stagiaires quand je sens que cela leur seraient utiles. Mais je fais en sorte de donner dans la mesure, et surtout, en conscience, comme une offrande à l'Univers. D'ailleurs lorsque j'offre une formation à un stagiaire, je l'offre à l'Univers. Cela est un choix. Souvent, maintenant, j'ai un petit cadeau : une belle image, une jolie pierre, .... et c'est merveilleux car je sens alors que la personne a vraiment apprécié et est heureuse aussi. 

De même que si l’on reçoit et qu’on ne donne rien en échange, on se place en position de débiteur  par rapport à l’Univers. L'argent, qui est "énergie" doit circuler comme circule l'énergie. 

Accepter de payer le prix pour un stage, une formation, un soin, c’est se donner la valeur de ce stage, formation ou soin. Je veux dire par là que je mérite de payer cette somme pour moi-même. Ma propre valeur a donc ce prix-là. On estime à moins ou à plus sa propre valeur et on acceptera de payer le prix qui correspondra à la valeur qu’on se donne. Actuellement je continue de suivre des formations, mais je mets en place un budget auquel je me tiens pour pouvoir  m'offrir la formation convoitée.

La plupart du temps certains se sous-estiment, se dévalorisent et se disent ne pas mériter ce qu'ils souhaitent. L’abondance c’est un état d’esprit. On se sent riche…. Ou pauvre. Il est certain que si l'on ne cesse de se répéter que l’on n’a pas d’argent, effectivement l’Univers l’entend et … on n’aura pas d’argent. On se formate.  Mais si l’on se sent riche, et qu’on manifeste quotidiennement sa gratitude pour l’argent qui nous arrive de façon parfaite pour payer ceci ou cela, parce qu’on le mérite, et qu’on en est convaincu, nous l’aurons. En augmentant notre propre valeur, on s’ouvre à cette prospérité, à l’abondance financière.

Maintenant, il peut arriver qu’on hérite de mémoires karmiques, ancestrales qui peuvent se manifester dans notre vie sous forme  de pertes d’argent, d’instabilité financière, de malchance. Le fait de respecter cette loi de l’échange permet peu à peu de neutraliser ces effets, ce qui n’empêche pas également de travailler spirituellement sur ces mémoires.

Pour les personnes qui donnent des formations, des enseignements, des soins, la réflexion doit être la même : quelle valeur est-ce que je donne à ce que je propose ? Est-ce juste ? Pourquoi ? Si je demande tel prix, est-ce que je respecte la valeur de ce que je donne ? Dans mes  formations, je sais que je donne toujours « Plus » : je donne mes propres documents en sus de ceux du stage, documents qui sont déjà fort copieux. C’est un enseignement spirituel qui résulte de tous les livres que j’ai lus, des stages que j’ai suivis, des enseignements que j’ai reçus, et pour lesquels j’ai mis le prix également (car je les valais). Le résultat aussi de mes recherches et de mes expériences que j’ai couché sur le papier. Il faut également compter tous les supports matériels, papier, cartouches d’encre, maintenance matérielle… Compter aussi les heures de travail, les remaniements de dossiers pour les stagiaires, plastification, etc etc ….Que d'heures de travail et de matériel !  

Donc lorsque je paie une formation, je suis reconnaissante vis à vis du formateur qui a passé de nombreuses heures, journées, à préparer le stage, à préparer les outils didactiques. Je lui offre donc le prix qu'il a trouvé juste pour lui avec bonheur, car tout ce qu'il m'apporte en enseignement possède certainement encore plus de valeur que la simple monnaie. Cela n'empêche pas non plus de procéder à des échanges (sel) dans la mesure où l'équilibre est maintenu : formation contre formation, soin contre soin, etc. 

Chaque chose possède sa valeur. Et nous avons notre propre valeur. La question du jour pour certains sera, sans parler d'argent : quelle valeur suis-je prêt ou prête à me donner ?

                                                                                       

ReikiGirl

Vous pouvez partager cet article à condition d'en respecter l'intégralité et de citer la source : ReikiCristal ..Merci                               

La valeur des choses La valeur des choses La valeur des choses
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Barbara 03/11/2017 13:59

Très bel article. Je suis comme vous à vos débuts jattends juste un merci ou ressenti mais parfois rien et c'est frustrant. Et c'est vrai je souhaite passer le niveau 3 est c'est coûteux aussi alors je vais mediter ça. A votre bon coeur... belle journée.