Formes pensées et maladies

Publié le par ReikiGirl

Fleur-ciel-lumière-RG-GM

              La maladie possède ses origines dans nos plans subtils. Elle est un signal de notre âme pour nous informer de sa souffrance ou de son mal-être. Les Esséniens, au temps de Jésus,  le savaient puisqu'ils soignaient sur tous les plans. Pour eux la maladie ne venait pas de l'extérieur, mais de l'intérieur. 

Pour le comprendre, il est nécessaire de parler des formes pensées.

         Ainsi une personne qui vit un événement douloureux, à un certain moment,  crée une sorte de cellule autour d'elle, dans notre corps subtil, qui contient toutes les informations relatives à cette expérience douloureuse, tant visuelles, qu'olfactives, auditives,  tactiles, psychologiques, émotionnelles : le temps qu'il fait, les odeurs, les choses vues, les bruits, les voix, les couleurs, les ressentis, les douleurs, les émotions, les paroles entendues, les gestes aperçus...

Lys

          Cette cellule va rester dans nos corps subtils , donc autour de nous, même si l'événement en question est oublié. Elle est comme un enfant auquel on aura donné naissance, et qui  va s'alimenter toute seule. Elle va attirer à elle des événements similaires qui vont rappeler la même blessure initiale , origine de la première souffrance. Tous ces événements vont être mémorisés et vont grossir cette forme pensée dans les corps subtils autour de nous. Jusqu'au moment où elle va finir par toucher le corps physique, et se manifester dans un organe, ou une partie du corps, créant ainsi la maladie. La plupart du temps, on attend que cela arrive au corps physique pour s'en inquiéter. On aura eu auparavant des signaux d'avertissement dont on n'aura pas tenu compte ou qu'on n'aura pas vus. Notre corps (y compris nos corps subtils) nous donne toujours des avertissements.

Détails bouquet

          Le premier avertissement sera anodin : exemple, on se tord la cheville droite. On ignore le message, et on continue notre chemin avec le même schéma. Plus tard, cette fois, on tombe et on se fracture la cheville droite. On ignore toujours le message et l'on continue toujours sur notre voie. Encore plus tard, toujours sourds aux signaux d'alarme, on a un accident plus grave et cette fois c'est la jambe qui est fracturée.

        Le message premier (entorse) pouvait être  que l'on faisait de la résistance,  ou encore qu'on a de la colère par rapport à une situation. Deuxième message, celui-ci est plus fort : fracture de la cheville. Troisième message : fracture de la jambe, même signification, mais cette fois-ci avec une immobilisation plus importante.

Bougeoir-lotus violet 2-RG-GM

               Tant que le message donné par le corps reste incompris et tant qu'on persiste dans la même voie ou avec le même schéma, les signaux donnés par le corps ( et donc par nos corps subtils ) vont être de plus en plus puissants et durs à vivre. Jusqu'à ce que l'on comprenne !

         Souvent on attend que la situation soit difficilement supportable pour réfléchir et se poser les bonnes questions. Et là, lorsqu'on vit toujours le même type d'expériences, on fait un constat: "c'est bizarre, j'ai toujours des accidents ou etc  ... Pourquoi cela m'arrive-t-il? "  Au moment où l'on va se poser la question, on va enfin s'apercevoir que ces événements ne viennent pas de l'extérieur, mais qu'il y a quelque chose en nous à guérir, on va commencer à trouver quelle est la blessure profonde en nous qui est à l'origine de ces événements. On va pouvoir revivre l'événement d'origine d'une manière différente et l'on va ainsi couper avec ce schéma.

         La maladie ou l'événement est là pour nous montrer notre mal être.

fleurs rouges bleues

         La forme pensée aura envoyé les signaux, au travers du corps physique. Elle est comme un enfant, notre enfant, celui que nous avons créé suite à l'événement douloureux vécu, et qui , tant qu'on n'aura pas réparé notre blessure, va nous tirailler, nous appeler, comme un enfant qui tiraille la jupe de sa mère pour demander quelque chose.

         Une fois le message compris, il sera temps alors d'envoyer de l'amour à cette blessure enfermée dans notre forme pensée : l'Amour répare tout. On pourra utiliser Ho'oponopono, ou tout autre moyen spirituel, faire appel à  la loi du Pardon pour soi-même et les personnes impliquées dans l'événement d'origine.

        Lorsque l'on aura compris, que le pardon aura été effectif, on sera libéré totalement du problème. On aura même réparé pour les vies à venir.

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source : ReikiCristal-ReikiGirl / http://www.reiki-cristal.com . Merci. Paix et Amour.

bouquet rose

ReikiGirl

Publié dans Corps-Esprit

Commenter cet article