Le troisième accord Toltèque

Publié le par ReikiGirl

Fleur-ciel-lumière-RG-GM

Je m'abstiens de faire la moindre supposition.

La vérité ne se prouve pas, elle est, c'est tout. La plupart des conflits naissent de ce qu'elle s'oppose au mensonge, à la déformation verbale de ce qui est, à des croyances erronées.

Faire des suppositions, c'est établir des hypothèses, sans fondement, c'est aussi se placer dans l'illusion.

Nous rencontrons des gens, et nous sommes rapidement emportés par la vague des suppositions : nous nous mettons à imaginer ce qu'ils pensent de nous, à "rêver" en quelques sortes, et on s'invente ainsi un monde complètement irréel, illusoire, qui sera source de déception et de souffrance quand la vérité apparaîtra simplement.

Un exemple simple : un homme et une femme qui se rencontrent; manifestement une complicité commence à poindre, mais chacun de son côté, ils s'imaginent un scénario parfait du grand amour, etc etc .... alors qu'en fait il ne s'agit que d'une complicité amicale .... dans un premier temps. Que cela évolue, c'est possible, mais on n'en sait encore rien. Donc pourquoi s'embarquer dans toute une saga imaginaire, en devançant les événements ? Les suppositions s'enchaînent les unes aux autres, et l'on a vite fait de se créer une histoire, complètement illusoire. Et si l'une des deux parties ne répond pas aux espérances de l'autre, bonjour la déception, et du même coup, la frustration, la souffrance etc ...

Autre exemple : un chéri et une chérie vivent une belle histoire d'amour, mais chacun chez soi. Bien. Une sortie en amoureux est prévue mais Chéri rentre chez lui éreinté par une journée de travail particulièrement éprouvante, et téléphone à Chérie qui pendant ce temps, était en train de se faire une beauté. Il lui dit simplement qu'il est épuisé, et qu'il souhaite plutôt se reposer ce soir, et remettre à plus tard. Chérie, plus ou moins vexée, raccroche, et commence son petit cinéma : "Il a rencontré quelqu'un d'autre ", "Je ne lui plais plus", et on peut ainsi en passer des dizaines ! Et c'est parti, suppositions et questionnements  au lieu d'accepter la vérité, telle qu'elle a été dite, dans la confiance.

Le problème, avec les humains, c'est qu'ils ne cessent de mentaliser. L'esprit créateur fonctionne plutôt bien. Mais pas forcément dans le bon sens. L'esprit peut être créateur sur un plan artistique, et dans ce cas, on accepte bien que ce n'est que l'imaginaire, mais en ce qui concerne les relations humaines, trop souvent nous tirons des conclusions erronées et faisons toute une histoire (personnelle) de ce que nous avons inventé !

"Une supposition n'est rien d'autre qu'un mensonge qu'on se raconte à soi-même." Et cela crée souvent souffrance et parfois drame, et tout cela pour rien, puisqu'on ne sait rien, on ne sait pas si c'est la vérité ou pas, si les choses sont réelles ou pas.

Un autre exemple ( alors celui-ci, souvent typiquement maternel ! ) : La fi-fille qui est partie danser avec des copines : "Elle est en retard ! Et s'il lui était arrivé quelque chose ?" "Je devrais appeler la police.... l'hôpital ..."   Et on commence à s'imaginer le pire ....

Cela, ce sont les scénari "catastrophes". Les mères en sont friandes ! Je pense que nous y passons toutes, plus ou moins. Il faut vraiment se gendarmer pour rester zen dans ces moments, mais cela en vaut la peine, car elle rentre, plus tard que prévu, certes, sourire aux lèvres, et trempée de sueur odorante (devrais-je dire malodorante ! ) mélangée au "Diorissimo" qu'elle nous a piqué !  Et l'on s'est torturé les neurones pour rien !

L'humain est sans cesse dans ce besoin de tout expliquer, tout justifier, tout prévoir ... On veut toujours tout savoir ! Résultat, on s'enfonce davantage dans le mensonge : on se crée des mensonges !

Et bien si enfin, on décidait de laisser les choses se faire, ici et maintenant, si l'on décidait de rester attentif à l'instant présent, en toute conscience, si l'on décidait d'avoir confiance, en l'autre, en la vie.... si l'on décidait de poser les bonnes questions pour clarifier certaines choses, on verrait alors la vie telle qu'elle est, dans sa vérité, et nous cesserions de demeurer dans l'illusion créée par notre esprit.

De surcroît, s'abstenir de toute supposition nous permet de conserver un esprit toujours clair et serein. Alors .......

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source : ReikiCristal-ReikiGirl / http://www.reiki-cristal.com . Merci. Paix et Amour.

ReikiGirl

A lire: "Les Quatre Accords Toltèques" de Don Miguel Ruiz

Elisa-papillon-lotus flamme-RG-GM

 

Publié dans Corps-Esprit

Commenter cet article

Rrobert 29/05/2013 20:49


Vraiment, c'est tout à fait le propre de Mr et Mame catastrophe. Restez centrer sur le coeur est une belle opportunité à cultiver pour la joie. Rechercher la facilité qui est de: contrôler les 4
éléments en soi de façon à ce que ton huile ne se mélange à ton eau. Merci de cet article qui nous remémore nos affections.