Reiki et rites avant et pendant un soin.

Publié le par ReikiGirl

Salle de soin 2

Effectuer tout un rituel systématiquement avant un soin dans sa pièce avant la réception d'un consultant, est-ce une obligation ? J'entends par rituel: bougie, encens, musique .... La bougie pour donner une connotation peut-être sacrée? L'encens pour purifier l'atmosphère? La musique pour relaxer ? 

Nous savons que certains maîtres en font une obligation, une règle. Nita Mocanu avait répondu à cette question il y a un moment dans une revue, et je vais tout à fait dans son sens. Et j'ajouterai ce qui suit.  

Chacun est libre de faire à sa manière, "selon ses besoins" certes, cela ne gêne personne, et en tous les cas cela ne fait pas de mal . Tout dépend en fait de ce que l'on y place derrière. Nous en revenons toujours à la même question : celle de l'intention. Chacun place derrière ses gestes l'intention. Et c'est l'intention qui fait tout. 

Personnellement, lorsque je reçois un consultant, je ne pense même pas à allumer une bougie. L'encens? Non : après tout, certains peuvent y être allergiques. La musique ? Parfois, si je sais que la personne est stressée, mais ce n'est pas systématique, et je lui demande si elle en a envie.

J'évite d'imposer quoique ce soit, pour la simple et bonne raison que lorsqu'on vient bénéficier d'un soin, le consultant est dans une demande d'aide, de détente, pour se déconnecter parfois de la vie trépidente. Il n'a pas forcément besoin, ni envie, d'entendre un bruit de fond musical. Nous vivons sans cesse dans le bruit, et de temps en temps, je me dis que le silence, cela peut être bien... aussi. Surtout quand les oiseaux chantent dehors.

Par contre, il y a des musiques thérapeutiques, comme Musical Rapture de Frédéric Delarue qui peuvent aider lors d'un soin. La Bio-musique de Robert Lissalde et Jean-Louis Fargier également. Mais celle-ci fonctionne sur des fréquences inaudibles si bien qu'on peut la passer sur son lecteur sans qu'elle soit audible. 

Quand à l'encens, oui il peut y avoir des allergies. J'utilise plutôt un diffuseur avec quelques gouttes d'huiles essentielles, surtout en hiver, pour purifier l'atmosphère. Et pas pendant, mais avant le soin. Trop d'huiles essentielles peuvent aussi nuire. Je demeure toujours très prudente avec les odeurs. Pour moi, elles ne sont pas une obligation ni forcément une source de bien-être. Nous vivons dans une société où il faut à tout prix  des odeurs "qui sentent bon", partout... Un retour à la simplicité me paraît bienvenu. Point de vue tout à fait personnel. 

Par contre, si ces rites peuvent être un plus, ou un besoin,  sans être une obligation, une chose est cependant impérative, c'est de préparer sa pièce avec le Reiki. Cela me paraît certainement plus important que d'y mettre des petites bougies ou des petites odeurs...de mon modeste point de vue qui n'implique que ma personne! Et on peut créer une "ambiance" avec trois fois rien : l'Amour que l'on a en soi, la gentillesse, l'écoute et le respect. 

Un nettoyage et une préparation sont  indispensables si l'on loue un local et si d'autres thérapeutes utilisent la pièce. Lorsqu'on est chez soi, et que l'on pratique quotidiennement le Reiki, l'énergie est "propre" en général.

Personnellement je me contente de donner quelques coups de bols chantants pour dissoudre toute vibration impropre éventuelle, et je demeure à l'écoute de mon ressenti. Avec l'habitude, on sent immédiatement si une pièce ou une maison a besoin de nettoyage ! Puis je prépare ma pièce avec les symboles Reiki.

Je crée une bulle dans la pièce, en activant le symbole de la puissance sur chacun des murs et en plaçant d'autres symboles au milieu de l'espace, puis une autre bulle largement autour de la table, dans toutes les directions y compris au-dessous et au-dessus. J'y ajoute certains symboles sur la table. 

Puis je me prépare aussi avec le Reiki. Je commence par m'ancrer. Très important, l'ancrage! 

Par contre, en fin de soin, il me paraît important de nettoyer la pièce. Surtout si des émotions sont sorties, ou si verbalement des situations passées de grand stress ont été évoquées.  Tout ce qui est verbal génère des vibrations dans la pièce. 

Là, tous les procédés se valent, et leur utilisation sera choisie en fonction de la lourdeur énergétique ou non de l'espace : aérer la pièce pour commencer, tingshas, bols chantants, encens .... et autres techniques,  pour terminer par le Reiki. 

Conclusion : pour pratiquer un soin, nulle obligation de rites matériels particuliers si ce n'est préparation de l'espace avec le Reiki. Pour le reste, cela appartient à chacun. Mais une chose est sûre, même sans tout cela, le Reiki fonctionne. Nous pouvons nous trouver dans n'importe quel lieu, en n'importe quelle circonstance, s'il y a besoin de Reiki et qu'on fait appel à lui, il arrive, il agit. C'est ce qu'il est me paraît important de retenir.

ReikiGirl

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source : ReikiCristal-ReikiGirl / http://www.reiki-cristal.com .

Merci. Paix et Amour.

Vaisseau de cristal 2

 

Publié dans Reiki

Commenter cet article