Vendredi 1 octobre 2010 5 01 /10 /Oct /2010 17:03

 

 

Bannière x4 & celestine

 

Il est reconnu que les formes géométriques possèdent certaines propriétés énergétiques. Il en va de même avec les symboles  du Reiki. Leur pouvoir est accentué par l’utilisation phonétique des mantras (pouvoir du Verbe).


 

Un symbole de Reiki agit comme un projecteur ou activateur pour focaliser l’énergie d’une certaine qualité en un endroit spécifique de notre choix. Le symbole est, ou devient cette énergie lorsqu’il est utilisé par une personne initiée.

Mais pas rien que cela ! Ils permettent ce passage du physique au métaphysique. Ils aident à entrer dans une dimension plus pure et sacrée. C’est changer et élargir la qualité de notre perception.

Chaque symbole du Reiki nous met en résonance avec le niveau de conscience le plus élevé. Si l’on se relie à eux, notre conscience peut s’éveiller et on peut opérer des changements dans notre esprit. A ce niveau, la pratique du Reiki devient une méditation, une voie, un art.

 

 

Le mot Reiki est lui-même un symbole puissant de protection en tant que tel. Il proviendrait d’un ancien mantra shintoïste servant à protéger celui qui le psalmodiait.

 

 

Quatre aspects déterminent le fonctionnement des symboles : l’initiation, l’intention, le jumon (son) et le shirushi (dessin).

 

L’initiation est indispensable pour activer l’énergie des symboles. On dit que lors de l’initiation les symboles sont « implantés » dans l’aura de la personne. C’est la version simple. En fait, si l’on se réfère à la définition du terme « initiation », qui est considérée comme un processus par lequel  l’homme est mis en contact avec les secrets de l’Univers, l’initiation avec la transmission des symboles va donner à l’étudiant une nouvelle naissance psychique et spirituelle, elle va mettre son énergie  en accord , en symbiose , en harmonie avec la dimension spirituelle des symboles.

       

L’intention d’utiliser le symbole lorsqu’on trace son shirushi permet à l’énergie d’être présente instantanément.

          

Le jumon , ou son (mantra), par sa récitation, inclut des sons sacrés . En prononçant le jumon trois fois, nous prononçons le son sacré à l’origine de ce nom-là. Le son « racine » en quelque sorte.

          

Le shirushi , dessin du symbole, sert à focaliser, à nous placer dans un état de concentration totale, et grâce à la conjugaison de ces 4 aspects, l’énergie du symbole est activée instantanément.

 

Sans ses quatre conditions réunies, les symboles ne peuvent fonctionner.

 

 

Activation des symboles : 

  

Pour utiliser les symboles, que ce soit pour une séance de soin ou pour un exercice de développement personnel, il devront être dessinés avec la main dominante, la main non dominante étant en position de réception ( en Kâ).

 

L’activation peut se faire de deux manières, physiquement et mentalement. Avant de se lancer dans le tracé mental, il est indispensable de bien maîtriser le tracé du shirushi  (dessin) physiquement. Il est prudent, pour un bon acquis, de s’entraîner à dessiner physiquement les symboles pendant une bonne année.

 

En les dessinant on doit visualiser la couleur qui leur est propre.

Quand on dit « dessiner », cela implique :

-         le mouvement de la main (physique)

-         la visualisation de la couleur

          

Le degré de puissance de l’activation dépend de l’exactitude avec laquelle le symbole est dessiné.

 

Cela signifie qu'il faut les tracer verticalement, traits les uns en dessous des autres, en respectant la graphie, la dimension, le sens,  la position. L'erreur de beaucoup est de dessiner les traits les uns par dessus les autres. Dans ce cas les symboles perdent complètement de leur efficacité. Imaginer qu'on les trace sur un tableau peut aider à la position de chaque trait dans l'espace.

 

On dessinera le symbole : avec les 5 doigts tous joints et les bouts en contact (beaucoup plus d’énergie) , ou la paume de la main (chakra de la paume). On utilisera parfois le pouce (pour un des symboles et pour une utilisation particulière expliquée en stage). En dehors de ce cas précis le tracé devra être effectué avec les doigts réunis et non un seul.

Toujours penser : doigts écartés (même à peine) = énergie dispersée.

 

Désormais, pour activer l’énergie dans le bout des doigts et dans le chakra de la paume de la main, on placera un symbole du 2ème degré  sur la paume de la main et sur les  bouts des doigts joints.

 

On prononcera le jumon à haute voix si l’on est seul(e) ou on le chuchotera à peine si l’on ne l’est pas, tout en faisant descendre l’énergie Reiki dessus avec la paume de la main sur la partie du corps (cela donnera trois petites "tapes"  sur le corps).

 

 

De part leur résonance spirituelle, il est rappelé que les symboles sont sacrés et doivent demeurer confidentiels. Par respect pour leur créateur . Et cela évite qu'ils soient galvaudés.

 

Merci à Mikao Usui pour tous ces outils fabuleux.

 

mikaousui

 


 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par ReikiGirl - Publié dans : Reiki - Communauté : Reiki-girls & Reiki-boys
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

REIKI-CRISTAL

  • : reiki-cristal.com
  • reiki-cristal.com
  • : Le Reiki, technique de soins holistique, soins et initiations-formations. Les Bols chantants, technique de bain sonore d'harmonisation. La Lithothérapie, technique d'aide au bien-être par les cristaux et les pierres.
  • Partager ce blog
  • Contact

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés