Lâcher-prise - 2

Publié le par ReikiGirl

Je-lache.jpg

Nous avons déjà eu un aperçu du lâcher-prise récemment. Nous allons tenter de l'aborder d'une autre manière, dans le cas où nous ne serions pas parvenu à "lâcher"... Car il arrive que malgré nos efforts, nous ne parvenions pas malgré tout à lâcher prise. C'est donc que la méthode utilisée ne nous correspond pas. Il est donc nécessaire de voir autrement. 

Lâcher prise c'est accepter que nous ne sommes pas dans la possibilité de maîtriser une situation (relation affective, projet professionnel ou associatif, émotion, etc...) C'est accepter son impuissance face à cette situation, faire confiance en l'avenir. 

Avoir le courage de se dire : "Là, je ne peux rien faire, ok." C'est déjà l'admettre. Admettre qu'on doit "se séparer" de notre projet ou autre, c'est en quelque sorte faire un deuil. Et comme pour le deuil, il est possible que nous passions par la colère, le déni etc ... C'est également admettre que les choses peuvent être différentes pour nous. Il est alors temps de rappeler cette petite phrase bien connue : "Une porte se ferme, une autre s'ouvre". Cela signifie que cela va changer. Les choses vont changer pour nous. Tout est impermanent, tout bouge autour de nous, et pour nous aussi, les choses changent et bougent. 

C'est donc accepter que les choses changent, qu'elles évoluent, et la situation que nous vivons est certainement là, à ce moment précis, pour nous aider à changer nous aussi, à évoluer, à grandir. 

C'est accepter qu'une autre solution puisse être envisagée, et faire quelque chose que nous ne faisions pas du tout avant. C'est un renouveau. Et nous pouvons aussi nous poser la question suivante : "Que se passera-t-il de grave pour moi si je lâche ? " En fait très souvent nous avons tout simplement des difficultés à lâcher nos repaires, qui ne sont que des habitudes quotidiennes, qu'elles soient pratiques ou émotionnelles. Des petites phrases comme : "Mais qu'est-ce que je vais devenir sans elle (ou sans lui)?" sont très révélatrices de nos dépendances. Réponse : Et bien tu vas vivre ta vie, mon grand (ou ma grande) ! 

Quand nous y réfléchissons un tant soit peu, nous n'avons pas grand chose à perdre. Et même rien du tout! Tout est bénéfice : nous lâchons quelque chose qui ne semble plus nous convenir (il est temps alors de prendre conscience de nos attachements !), nous ouvrons une porte sur l'avenir, nous avons toutes les possibilités de devenir créatifs, de passer à autre chose, de nous OUVRIR sur le monde. De voir ailleurs et de placer notre regard et notre vision du monde en écran panoramique. Cela élargit nos horizons. Là, nous faisons confiance à l'avenir. 

Alors que faire pour nous aider à lâcher prise ? 

La visualisation est une bonne technique. Commes les sportifs qui visualisent leur compétition pour se préparer psychologiquement, nous pouvons faire la même chose.

Un exemple très simple : si l'on est déçu, dépité, irrité, que des amis attendus depuis longtemps, aient décommandé leur arrivée pour passer le réveillon, on peut visualiser de vivre tout à fait autre chose pour ce réveillon: partir à la montagne, visiter une ville, ou ... etc....

Exemple  de visualisation

Dans un endroit calme et serein, agréable, se détendre, les yeux fermés, respirer calmement... Veiller à faire le nécessaire pour ne pas être dérangé. Si l'on pratique le Reiki, utiliser le protocole du 2ème degré (Traitement d'une situation présente ou à venir) avec les symboles. 

Visualiser la situation présente aussi clairement que possible, et sur laquelle on doit lâcher prise. Faire "l'état des lieux" de votre émotionnel (ressenti  par rapport à la situation vécue.)

Bien voir les différents éléments de cette situation.

Imaginer comment il serait possible de transformer chaque élément. C'est à dire par quoi ils peuvent être remplacés. 

Se visualiser dans l'action, avec beaucoup  de détails, des sensations...

Il s'agit de créer une autre réalité et de s'en imprégner pour se sentir heureux de ce changement.

A la fin de l'exercice, se tapoter trois fois un poignet, en pensant que l'on intègre parfaitement ce renouveau... 

Puis ouvrir les yeux tout en prenant une grande inspiration et en expirant.

Une fois les yeux ouverts, refaire l'état des lieux émotionnel par rapport à la situation première :

Agréable ? Désagréable ? Etonnant ? Libéré ? Léger ? Calme ? Perturbé ? 

La finalité étant bien-sûr de se sentir libéré, et ... heureux de vivre, même si l'on ne peut pas maîtriser cette situation.... Heureux lâcher-prise ! 

ReikiCristal-ReikiGirl / http://www.reiki-cristal.com- Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source. Merci. Paix et Amour.

LysReikiGirl

Publié dans Corps-Esprit

Commenter cet article