Reiki et les 5 idéaux

Publié le par ReikiGirl

mikaousui

Mikao Usui disait qu'il était important de travailler quotidiennement les cinq idéaux. Ces cinq idéaux en effet couvrent les problèmes que nous rencontrons tous dans notre vie et qui nous perturbent :

- les préoccupations (soucis, mais aussi les peurs),

-  la colère,

- la reconnaissance envers autrui (parents, maîtres, professeurs),

- la vie honnête (sur tous les plans, sur le plan matériel mais aussi sur un plan plus subtil, plus personnel, comme être honnête avec soi-même),

- le respect de toute vie et la gratitude envers tout ce que l'on reçoit.

  Il a donné un protocole précis quant à  la méditation sur les cinq idéaux au troisième degré. Mais dès le premier degré nous pouvons déjà méditer sur chaque principe, en nous connectant au Reiki.

Le fait de méditer chaque jour sur un principe permet peu à peu d'éliminer et dissoudre bien des émotions perturbatrices que nous traînons derrière nous depuis des lustres et de vivre mieux. Ne serait-ce qu'éliminer la peur, les préoccupations : cela développe le lâcher prise et la confiance. Travailler sur la colère permet de la dissoudre en développant le pardon, la compassion, la patience. Travailler sur la gratitude développe l'Amour inconditionnel, la générosité. Travailler sur l'honnêteté en tout point nous permet d'être vrai avec nous-mêmes, de nous libérer de toute illusion aussi. Travailler sur le respect de toute vie nous pousse à respecter aussi notre vie.  

  Kurama14

En pratique, l'idéal serait de méditer plusieurs jours, c'est à dire trois, sept, neuf, ou vingt et un  jours sur le même principe, ou alors jusqu'à ce que l'on sente l'énergie couler avec fluidité en nous lorsqu'on reste la pensée fixée sur lui. Ou lorsqu'on sent que l'énergie du principe est bien intégrée dans notre coeur. Chacun peut le ressentir différemment. 

Parfois on peut sentir aussi la nécessité de méditer et travailler un principe beaucoup plus qu'un autre, cela en fonction de notre état de vie. Cela peut arriver de travailler sur l'un d'eux vingt et un jour, puis seulement trois sur un autre. Tout est affaire de ressenti .

Il suffit seulement de faire un état des lieux en disant le principe à haute voix  et être à l'écoute de notre corps, de notre état émotionnel. Comment réagissons-nous en disant  ce principe ? Quel est notre état intérieur ? Que cela éveille-t-il en nous ? En fonction de ce ressenti, on va placer ses mains sur la partie du corps qui semble sensible à ce moment-là, et on s'offre du Reiki tout en pensant à l'affirmation. Selon notre état les effets se font sentir plus ou moins rapidement certes. Mais de toutes façons persévérer est toujours gratifiant et nous en tirons toujours grand bénéfice. On peut en même temps utiliser un cristal qui nous aidera à transformer notre état émotionnel et nous redonner l'énergie nécessaire à la transformation.  Dans ce cas on fera de même, en plaçant le cristal sur la partie du corps mal  à l'aise au moment de la récitation de l'affirmation. 

 Merci à Mikao Usui de nous avoir transmis ces fabuleux outils.

Ciel Elisa-coeur-kanji bleu-RG-GM
 

 

 

Publié dans Reiki

Commenter cet article